طريق الهجرتين سبب لسعادة

Forum basé sur le Coran, La Sounnah et selon la compréhension des Salafs Salih
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pensez au jeûne Sounnah avant le jeûne thérapeutique !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Équipe du forum
gérante
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Pensez au jeûne Sounnah avant le jeûne thérapeutique !   Mer 7 Déc - 16:35


La diète curative ou, plus communément, le jeûne curatif

Il se caractérise par son objectif curatif et par sa nature plus restrictive que la diète préventive.

Ibn Al Qayyim dit à ce sujet :

« le jeûne est un bouclier contre les maladies de l’âme, du cœur et du corps, et ses bienfaits sont innombrables. Il a un effet étonnant dans la préservation de la santé, il dissout les excédents et empêche l’âme de consommer ce qui lui nuit, surtout s’il est appliqué avec modération et objectif, aux meilleurs moments religieux, et en fonction du besoin du corps »

At-Tib An-Nabawi (p273).

Intéressons-nous à ce passage : « il a un effet étonnant dans la préservation de la santé…il dissout les excédents…surtout s’il est appliqué avec modération et objectif, aux meilleurs moments religieux, et en fonction du besoin du corps »

« avec modération », le jeûne est une thérapeutique difficile et contre-nature car le corps n’est pas habitué à la privation mais nécessite au contraire d’être nourri et entretenu pour assurer sa pérennité. Tout ce qui peut l’affaiblir doit donc être utilisé avec mesure de telle sorte que le bénéfice attendu soit supérieur au maléfice encouru. C’est ainsi que le jeûne total (abstinence d’eau et d’aliment) et prolongé (plus de 48h) est nocif et prohibé car la vie est menacée.

Quant au jeûne légiféré, il allie avec sagesse l’abstinence et sa rupture.

Allah ta’âla dit (traductions rapprochées) : 

« Ne soyez pas la cause de votre propre perte » S2V195 et « Ne provoquez pas votre propre mort » S4V29

« et objectif »le jeûne à visée thérapeutique doit être motivé par un but. Il doit donc s’établir sur des éléments scientifiques attestant de son intérêt, de sa nature et de sa durée. Il doit aussi faire l’objet d’une observation et d’un suivi par le professionnel l’ayant prescrit afin qu’il s’assure que le ou les objectifs sont atteints. Il ne doit donc en aucun cas être entrepris sans clairvoyance sur le sujet.

« aux meilleurs moments religieux »ceci est un point important car avant d’inviter au jeûne médical, il faut d’abord encourager le jeûne légiféré ! Le jeûne du lundi et jeudi, le jeûne des 13e, 14e et 15e jour du calendrier lunaire voire aussi le jeûne de Dâwûd (salutations d’Allah sur lui) qui consiste à jeûner un jour sur deux ! Nul doute, en tant que croyants, que le jeûne légiféré doit être privilégié car il est un remède pour le corps mais aussi pour le cœur et la source d’une rétribution majeure. Enfin, il ne faut pas oublier le jeûne obligatoire du Ramadan.

Ainsi, il faut inviter à la préservation du jeûne légiféré puis des jeûnes dits thérapeutiques si nécessaire.

Pourtant nombreux sont ceux et celles qui s’adonnent, par la grâce d’Allah, à ces jeûnes légiférés, et plus particulièrement le jeûne du Ramadan, sans pour autant être les témoins de ses effets sur la santé, pour quelle(s) raison(s) ?

Malheureusement, la rupture du jeûne est le plus souvent accompagnée d’une consommation excessive de denrées hypercaloriques et inadaptées. Ces repas festifs, habituellement préparés dans la plupart des foyers observant le jeûne, expliquent, au moins en partie, la perte du bénéfice thérapeutique.

« en fonction du besoin du corps », en effet, tous les corps sont différents et tous ne sont pas habilités à supporter et à tirer profit de telle ou telle privation alimentaire. Ceci introduit la notion d’indication et de contre-indication à ces jeûnes.

« il dissout les excédents », comme nous le verrons, les meilleurs candidats à ce type de jeûne sont les individus présentant une pathologie de surcharge (surpoids, diabète, hypertension artérielle, athérosclérose…) ou une pathologie inflammatoire chronique (cancer, maladie auto-immune, rhumatisme, immuno-allergie…) et ne présentant pas de carence significative (anémie sévère, dénutrition…).

tiré d'un long article sur le jeûne thérapeutique : http://muslim.sante.free.fr/wordpress/?p=396
Revenir en haut Aller en bas
http://tariqou-al-hijratain.forumaroc.net
 
Pensez au jeûne Sounnah avant le jeûne thérapeutique !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tartimi : qu'en pensez vous ?
» La marche en avant
» la vie avant la vie ???
» Que pensez-vous des rassemlements oeucuméniques
» Sondage TRES IMPORTANT avant ce 3 Novembre : ARTE débat chasseurs- environnement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
طريق الهجرتين سبب لسعادة :: ۩ Le Sport en Islam, la beauté et le bien-être en Islam :: ۩ Le Jeûne Thérapeutique-
Sauter vers: