طريق الهجرتين سبب لسعادة

Forum basé sur le Coran, La Sounnah et selon la compréhension des Salafs Salih
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Commencer le repas par les fruits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Équipe du forum
gérante
avatar

Messages : 309
Date d'inscription : 23/04/2014

MessageSujet: Commencer le repas par les fruits   Mar 21 Fév - 13:28



Choisir le fruit et désirer la viande

Allah le Très Haut dit:

وَفَاكِهَةٍ مِّمَّا يَتَخَيَّرُونَ*وَلَحْمِ طَيْرٍ مِّمَّا يَشْتَهُونَ


« Des fruits qu’ils choisiront et de la viande d’oiseau qu’ils désireront » (Al Wâqirah 57 v20-21)

Avoir le choix des fruits (التخيير) et l’envie de la viande (الاشتهاء)

El Fahr Ar-Râzî a dit:

« Y a-t-il une forme d’éloquence dans le fait de spécifier les fruits par le fait d’avoir le choix (التخيير) et la viande par le fait de la désirer (الاشتهاء)?

Comment en serait-il autrement !

Dans chaque mot présent dans le Coran il a y de la grandiloquence et de l’éloquence que ne peuvent saisir les faibles d’esprit et dont la science n’atteint que peu d’entre nous.

Ce qui m’apparaît, c’est que lorsque de la viande et des fruits sont présentés à un affamé, il va se diriger vers la viande.

Et lorsqu’ils sont présentés à une personne rassasiée elle va s’orienter vers les fruits.

La personne rassasiée a le choix.

Si elle le veut, elle mange, sinon elle s’abstient, contrairement à l’affamé.

On ne dit pas de l’affamé que si il veut il mange, car le « si » s’emploie au sujet d'une personne qui hésite.

Sachant cela, il est connu que dans ce bas-monde celui qui a très faim va préférer la viande, et celui qui n’a pas très envie de manger va plutôt être tenté par des fruits.

Ce qui est mentionné au Paradis doit être compris d’après le sens connu dans ce bas-monde. C’est pourquoi la viande est spécifié par le désir (l’appétence) et le fruit par le choix.

La preuve en est, du point de vue littéraire, que lorsqu’un choix doit être fait entre deux possibilités, il se portera sur la meilleure des deux. Une personne qui ne peut choisir qu’entre deux options qui se présentent à elle, va réfléchir et examiner (la situation) pour enfin choisir ce qu’elle aura considéré comme étant la meilleure option.

Le fait, donc, de pouvoir prendre du plaisir (à manger) ne peut se faire que lors de l’absence de nécessité. Alors que s’il désire manger et qu’il y a un fruit à disposition, il le mangera mais il ne prendra pas de plaisir. Il repousse plutôt une nécessité (manger pour ne pas avoir faim).

Quant aux fruits du Paradis, ils seront d’abord servis pour ses habitants sans qu’ils n’aient de réelles attirances pour eux. Alors que la viande sera fortement désirée au point de leur être servi devant eux**.

L’attirance qu’a notre âme pour la nourriture est une convoitise (شهوة) comme le montre Sa Parole, Exalté soit-IL:

قطوفها دانية 


« dont les fruits sont à porter de main » (Al Hâqqah 69 v23)

et Sa Parole:

وجنى الجنتين دان


« ...et les fruits des deux jardins seront à leur portée » (Ar-Rahmân v54)

ainsi que Sa Parole:

وفاكهةكثيرة لامقطوعة ولا ممنوعة


« et des fruits abondants * ni interrompus ni défendus » (Al Wâqirah v32-33)

Cela prouve qu’elle (la convoitise pour la nourriture) est continuellement présente.

Quant à la viande, l’oiseau s’envoile et l’âme du croyant est appâtée par sa viande, qui descend rôtie et cuite, selon ses envies**.

En résumé, le croyant opte pour le fruit de son choix qui lui est présenté, alors qu’au sujet de la viande, c’est le croyant qui la réclame du fait de son fort penchant pour celle-ci.

Ceci du fait que le fruit est agréable au regard contrairement à la viande.

Enfin, il y a une subtilité dans les termes utilisés, à savoir qu’ALLAH a dit :

مما يتخيرون


« mimmâ yatakhayyaroûne »

et n’a pas dit :

(مما يختارون)


« mimma yakhtâroûne » malgré le sens proche de ces deux termes.

La raison pour laquelle ce terme à était utilisé plutôt que l’autre est parce que le fait de devoir choisir (التخير) entre dans la contrainte (à faire un choix), comme s’ils se servaient de ce qu’il restait à la fin, et ceci n’est pas concevable pour quelqu’un qui n’éprouve pas le besoin de se nourrir.

L'intérêt de mentionner les fruits avant la viande

Ar-Râzî a dit:

« Quelle est le bénéfice dans le fait d’avoir mentionner les fruits avant la viande ?

Nous disons que la réponse se présente sous plusieurs points :

Faire devancer les fruits lors du repas fait partie des habitudes dans ce bas-monde et le Paradis est établi avec ce qui est connu dans ce bas-monde comme description et ce qui s’y rapporte, surtout au sujet des habitudes des buveurs (أهل الشرب).

Comme si le but était d’exposer la façon de s’alimenter des habitants du Paradis.

La sagesse veut que dans ce bas-monde, le repas soit débuté par des fruits, en raison du transit qui se fait plus rapidement et avec plus de douceur, et qui nécessite un délai de digestion moins important.

De plus, le fruit stimule l’appétit, contrairement à la viande qui le repousse.

De ce qui a précédé, en ressort la réponse au sujet du fait de choisir (التخيير) et de désirer (الاشتهاء).

Lorsque Le Très Haut a montré que le fruit est constamment présent et existant, et que la viande est désirée lors de l’envie, cela prouve qu’il n’y a pas de faim (au Paradis).

Car celui qui a faim va désirer manger de la viande plutôt que de choisir de manger de la viande.

IL dit : وفاكهة « et des fruits… » car l’état de la personne au paradis ressemble à l’état de celui qui est rassasié dans ce bas-monde.

Il va donc préférer le fruit et le faire devancer.

Et ce point de vue est le plus juste, car parmi les fruits il en est qui ne se mangent qu’après le repas, discréditant ainsi la 1èreexplication.

* Toutes les traductions faites de la parole d’Allah, Le Très Haut, sont des traductions rapprochées.

** Ici l'auteur doit faire allusion au hadith d'Ibn Mas3oud, selon lequel le Prophète, que les salutations et la prière d'ALLAH soient sur Lui, aurait dit: «Lorsque tu regarderas l'oiseau voler au Paradis et que tu le désireras, il descendra rôti entre tes mains ». Rapporté par El Bayhaqi dans El Bahth wan-Nouzoul (318) et Abou Ya3lâ dansEl Matâliboul 3âliyah (6/155). Cheikh El Albânî a dit qu'il était très faible dans Dha3îf At-Targhîb (2207) .

اختيار الفاكهة و تشهي اللحم و الحكمة في تقديم الفاكهة على اللحم 
قال تعالى :
(وَفَاكِهَةٍ مِّمَّا يَتَخَيَّرُونَ* وَلَحْمِ طَيْرٍ مِّمَّا يَشْتَهُونَ*)[الواقعة :20-21]
أولا : اختيار الفاكهة و تشهي اللحم :
قال الفخر الرازي : '' هل في تخصيص التخيير بالفاكهة والاشتهاء باللحم بلاغة ؟ قلت : وكيف لا وفي كل حرف من حروف القرآن بلاغة وفصاحة ، وإن كان لا يحيط بها ذهني الكليل ، ولا يصل إليها علمي القليل ، والذي يظهر لي فيه أن اللحم والفاكهة إذا حضرا عند الجائع تميل نفسه إلى اللحم ، وإذا حضرا عند الشبعان تميل إلى الفاكهة ، والجائع مشته والشبعان غير مشته ، وإنما هو مختار إن أراد أكل ، وإن لم يرد لا يأكل ، ولا يقال في الجائع إن أراد أكل ؛ لأن " إن " لا تدخل إلا على المشكوك ، إذا علم هذا ثبت أن في الدنيا اللحم عند المشتهي مختار ، والفاكهة عند غير المشتهي مختارة ، وحكاية الجنة على ما يفهم في الدنيا فخص اللحم بالاشتهاء والفاكهة بالاختيار ، والتحقيق فيه من حيث اللفظ أن الاختيار هو أخذ الخير من أمرين ، والأمران اللذان يقع فيهما الاختيار في الظاهر لا يكون للمختار أولا ميل إلى أحدهما ، ثم يتفكر ويتروى ، ويأخذ ما يغلبه نظره على الآخر فالتفكه هو ما يكون عند عدم الحاجة ، وأما إن اشتهى واحد فاكهة بعينها فاستحضرها وأكلها فهو ليس بمتفكه ، وإنما هو دافع حاجة ، وأما فواكه الجنة تكون أولا عند أصحاب الجنة من غير سبق ميل منهم إليها ، ثم يتفكهون بها على حسب اختيارهم ، وأما اللحم فتميل أنفسهم إليه أدنى ميل فيحضر عندهم ، وميل النفس إلى المأكول شهوة ، ويدل على هذا قوله تعالى :
(قطوفها دانية )
وقوله :
(وجنى الجنتين دان )
وقوله تعالى :
(وفاكهة كثيرة لا مقطوعة ولا ممنوعة )
فهو دليل على أنها دائمة الحضور ، وأما اللحم فالمروي أن الطائر يطير فتميل نفس المؤمن إلى لحمه فينزل مشويا ومقليا على حسب ما يشتهيه ، فالحاصل أن الفاكهة تحضر عندهم فيتخير المؤمن بعد الحضور واللحم يطلبه المؤمن وتميل نفسه إليه أدنى ميل ، وذلك لأن الفاكهة تلذ الأعين بحضورها ، واللحم لا تلذ الأعين بحضوره ، ثم إن في اللفظ لطيفة ، وهي أنه تعالى قال : (مما يتخيرون )ولم يقل : مما يختارون مع قرب أحدهما إلى الآخر في المعنى ، وهو أن التخير من باب التكلف فكأنهم يأخذون ما يكون في نهاية الكمال ، وهذا لا يوجد إلا ممن لا يكون له حاجة ولا اضطرار''([1]) .
ثانيا : الحكمة في تقديم الفاكهة على اللحم :
قال الرازي : '' ما الحكمة في تقديم الفاكهة على اللحم ؟ نقول : الجواب عنه من وجوه : 
أحدها : العادة في الدنيا التقديم للفواكه في الأكل والجنة وضعت بما علم في الدنيا من الأوصاف وعلى ما علم فيها ، ولا سيما عادة أهل الشرب ، وكأن المقصود بيان حال شرب أهل الجنة . 
وثانيها : الحكمة في الدنيا تقتضي أكل الفاكهة أولا ؛ لأنها ألطف وأسرع انحدارا وأقل حاجة إلى المكث الطويل في المعدة للهضم ، ولأن الفاكهة تحرك الشهوة للأكل واللحم يدفعها . 
وثالثها : يخرج مما ذكرنا جوابا خلا عن لفظ التخيير والاشتهاء ، هو أنه تعالى لما بين أن الفاكهة دائمة الحضور والوجود ، واللحم يشتهى ويحضر عند الاشتهاء دل هذا على عدم الجوع ؛ لأن الجائع حاجته إلى اللحم أكثر من اختياره اللحم فقال : (وفاكهة )لأن الحال في الجنة يشبه حال الشبعان في الدنيا فيميل إلى الفاكهة أكثر فقدمها ، وهذا الوجه أصح ؛ لأن من الفواكه ما لا يؤكل إلا بعد الطعام ، فلا يصح الأول جوابا في الكل''([2])
[1] : التفسير الكبير للرازي (29/153)
[2] : نفس المصدر

Original en arabe

Source: At-Tafsîroul Kabîrde Ar-Râzi (29/153)
copié de lamektaba.over-blog.com
Imam Fakhr Ad-Dîn Ar-Râzî
Revenir en haut Aller en bas
http://tariqou-al-hijratain.forumaroc.net
 
Commencer le repas par les fruits
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manger des fruits avant le repas
» Combien faites-vous de repas par jour?
» Combien consommez-vous de fruits frais par jour?
» Remplacement de repas, les poudres vega
» Kéfir de fruits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
طريق الهجرتين سبب لسعادة :: ۩ L'alimentation en Islam :: ۩ Le repas, ses règles et comportements-
Sauter vers: